3J Anniversaire chez Marcel & Fils | -10% sur tout le bio

3J Anniversaire chez Marcel & Fils | -10% sur tout le bio

Envie de découvrir des produits bio à prix sympa ? Les équipes des restaurants Marcel à Table et des magasins bio et locavores Marcel & Fils sont heureux de vous convier aux 3 Jours Anniversaire ! Bénéficiez de -10% sur l’ensemble des produits des 7 magasins bio Marcel & Fils les 9, 10 et 11 Octobre 2014. Découvrez en plus de cette promotion anniversaire à ne pas manquer, des Animations, des Ateliers et des Dégustations autour de l’alimentation, de la cosmétique, des produits de maison, des boissons… dans l’ensemble des magasins bio. Pour vous renseigner, rendez-vous dans un magasin pour découvrir les surprises en détails que les équipes vous réservent. Trouvez un magasin proche de chez vous ! Écoutez notre Spot Radio ! http://marcel-a-table.com/wp-content/uploads/2014/10/MARCEL_FILS_ANNIVERSAIRE14_SONG.mp3   Partager la publication "3J Anniversaire chez Marcel & Fils | -10% sur tout le bio"...

Lire…

Revue de presse #2 : alimentation, nutrition et santé [Janvier]

Revue de presse #2 : alimentation, nutrition et santé [Janvier]

Revue de presse Nutrition, Alimentation, Bien-être, Plaisirs de la bouche, dans le monde Découvrez la première revue de presse de l’année 2014 (l’année du Cheval), du blog du resto bio Marcel à Table. Le Bio vin solidaire clarifie la filière du bio en viticulture « Cette charte du Bio vin solidaire se veut  une garantie supplémentaire proposée au consommateur. Le produit est un vin bio obtenu sans produits de synthèse, insecticides, herbicides, et sans OGM. Le critère d’entrée dans la charte repose sur la dégustation à l’aveugle. L’objectif de la charte est donc de guider au mieux le consommateur entre les écueils et les méandres des différentes productions viticoles bio. Car le bio n ‘est pas en soi un critère d’excellence organoleptique.[…] » Via aquitaine.france3.fr VIDEO. Le marché du bio se démocratise en France et les prix baissent « Onze produits de marques connues comme les produits laitiers, l’huile, le café, le chocolat, le riz et les pâtes ont servi de test à France 2 […] » Via francetvinfo.fr Des fruits et légumes poussent sur le toit d’un supermarché bio à New York « Avant d’acheter leurs carottes bio, les New-Yorkais pourront les regarder pousser. La chaîne de supermarchés bio Whole Foods pousse son concept jusqu’au bout sur le toit de son nouvel espace de Brooklyn, à New York, qui a ouvert fin décembre. Une serre de près de 2 000 mètres carrés va permettre à l’enseigne de cultiver des fruits et légumes, qui seront revendus ensuite dans le magasin.[…] » Via lexpress.fr Montpellier, capitale mondiale du vin bio du 27 au 29 janvier 2014 « Motivés par la préservation de l’environnement, les Français sont de plus en plus nombreux à boire du vin bio, ou plutôt des nectars issus de raisins biologiques. Cette nouvelle offre tiendra salon à Montpellier, du 27 au 29 janvier, sous le nom « Millésime Bio ». Le rendez-vous est professionnel, mais il est un parfait indicateur de ce que consommeront les oenophiles demain, d’autant qu’il est international et représente les vignobles des quatre coins du monde […] » Via ladepeche.fr J’ai eu l’enfance la plus bio qu’on puisse imaginer, sans vaccins. « Les anti-vaccins devraient comprendre une chose: exposer sciemment son enfant à la maladie est cruel. Car, même sans complications, ces maladies ne sont pas une partie de plaisir. Je suis l’enfant d’une ayatollah du bio des années 1970. Je n’ai pas été vaccinée. Mon éducation a été gouvernée par des préceptes d’une draconienne salubrité: pas de sucre jusqu’à l’âge d’un an, lait maternel au-delà de la première année, légumes bio cultivés à la maison, lait cru, pas de GMS, pas d’additifs, pas d’aspartame. Ma mère avait recours à l’homéopathie, à l’aromathérapie, à l’ostéopathie; nous ingérions quotidiennement des suppléments de vitamine C et d’échinacea ainsi que de l’huile de foie de morue. J’ai beaucoup vécu au grand air ; j’ai grandi près d’une ferme dans le Lake District, en...

Lire…

Revue de presse #1 : alimentation, nutrition et santé [Novembre]

Revue de presse #1 : alimentation, nutrition et santé [Novembre]

Revue de presse sur la nutrition, l’alimentation ou le bien-être dans le monde Retrouvez ici le premier volet d’une nouvelle catégorie du blog Marcel à Table, quelques coupures de presse Internet sur des sujets qui devraient sensibiliser le plus grand nombre et notamment tous les amateurs du bien manger, de l’art culinaire, de la santé et du bien-être, de l’écologie, de l’alimentation bio, du combat de la famine dans le monde et de tout ce qui peut rendre l’Humain et la planète plus consciente – et plus heureuse ! Initiatives pour améliorer la nutrition au Burkina Faso « Un tiers des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique au Burkina Faso. De l’avis du ministère burkinabè de la Santé, cela n’est pas dû à un manque de nourriture, mais plutôt à la qualité de la nutrition. Ce qui a conduit un groupe de femmes de Bougounam, dans le nord du Faso, à élaborer un cours de cuisine et de nutrition pour les femmes du village. » Source lavoixdelamerique.com, édition du 6 Novembre 2013. La première cantine certifiée bio est en Dordogne « Dans le village de Marsaneix, les repas servis aux enfants sont 100% bio et certifiés par le label Ecocert. Le fruit d’années d’efforts de la part du chef cuisinier de la cantine. » Source francetvinfo.fr édition du 7 Novembre 2013.   Le Programme national nutrition santé, ça marche contre le syndrome métabolique « Cinq fruits et légumes, du pain complet, une demi-heure de marche rapide… Le respect des consignes du PNNS (Programme national nutrition santé) diminue le risque de syndrome métabolique, donc de maladies cardiovasculaires. Un lien confirmé par l’Inserm. » Source édition santemagazine.fr du 6 Novembre 2013. La nutrition, enjeu d’un bon vieillissement « À partir de 65 ans, l’obésité et la maigreur aggravent le risque de perte d’autonomie. On parle peu de l’obésité et de la maigreur quand elles touchent des personnes de plus de 75 ans. À cet âge, et même bien avant selon les gériatres, se situer à un extrême de la courbe du poids prédispose pourtant à un vieillissement en mauvaise santé. Les résultats d’une enquête nationale que vient de publier le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) montrent bien le lien entre obésité ou maigreur et perte d’autonomie. «Pour se donner le maximum de chances de bien vieillir, l’idéal est de maintenir son indice de masse corporelle* dans la fourchette centrale (c’est-à-dire entre 22 et 25) et d’éviter les variations de poids», souligne le Pr Monique Ferry, chercheur à l’Inserm et chargée de la nutrition auprès du conseil scientifique de la Société française de gériatrie. » Source sante.lefigaro.fr édition du 4 Novembre 2013. Les femmes vivraient plus longtemps et mieux grâce au régime méditerranéen « Une étude américaine de grande...

Lire…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer