Revue de presse #1 : alimentation, nutrition et santé [Novembre]

Revue de presse #1 : alimentation, nutrition et santé [Novembre]

Revue de presse sur la nutrition, l’alimentation ou le bien-être dans le monde Retrouvez ici le premier volet d’une nouvelle catégorie du blog Marcel à Table, quelques coupures de presse Internet sur des sujets qui devraient sensibiliser le plus grand nombre et notamment tous les amateurs du bien manger, de l’art culinaire, de la santé et du bien-être, de l’écologie, de l’alimentation bio, du combat de la famine dans le monde et de tout ce qui peut rendre l’Humain et la planète plus consciente – et plus heureuse ! Initiatives pour améliorer la nutrition au Burkina Faso « Un tiers des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique au Burkina Faso. De l’avis du ministère burkinabè de la Santé, cela n’est pas dû à un manque de nourriture, mais plutôt à la qualité de la nutrition. Ce qui a conduit un groupe de femmes de Bougounam, dans le nord du Faso, à élaborer un cours de cuisine et de nutrition pour les femmes du village. » Source lavoixdelamerique.com, édition du 6 Novembre 2013. La première cantine certifiée bio est en Dordogne « Dans le village de Marsaneix, les repas servis aux enfants sont 100% bio et certifiés par le label Ecocert. Le fruit d’années d’efforts de la part du chef cuisinier de la cantine. » Source francetvinfo.fr édition du 7 Novembre 2013.   Le Programme national nutrition santé, ça marche contre le syndrome métabolique « Cinq fruits et légumes, du pain complet, une demi-heure de marche rapide… Le respect des consignes du PNNS (Programme national nutrition santé) diminue le risque de syndrome métabolique, donc de maladies cardiovasculaires. Un lien confirmé par l’Inserm. » Source édition santemagazine.fr du 6 Novembre 2013. La nutrition, enjeu d’un bon vieillissement « À partir de 65 ans, l’obésité et la maigreur aggravent le risque de perte d’autonomie. On parle peu de l’obésité et de la maigreur quand elles touchent des personnes de plus de 75 ans. À cet âge, et même bien avant selon les gériatres, se situer à un extrême de la courbe du poids prédispose pourtant à un vieillissement en mauvaise santé. Les résultats d’une enquête nationale que vient de publier le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) montrent bien le lien entre obésité ou maigreur et perte d’autonomie. «Pour se donner le maximum de chances de bien vieillir, l’idéal est de maintenir son indice de masse corporelle* dans la fourchette centrale (c’est-à-dire entre 22 et 25) et d’éviter les variations de poids», souligne le Pr Monique Ferry, chercheur à l’Inserm et chargée de la nutrition auprès du conseil scientifique de la Société française de gériatrie. » Source sante.lefigaro.fr édition du 4 Novembre 2013. Les femmes vivraient plus longtemps et mieux grâce au régime méditerranéen « Une étude américaine de grande...

Lire…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer