Revue de presse #2 : alimentation, nutrition et santé [Janvier]

Revue de presse #2 : alimentation, nutrition et santé [Janvier]

Revue de presse Nutrition, Alimentation, Bien-être, Plaisirs de la bouche, dans le monde Découvrez la première revue de presse de l’année 2014 (l’année du Cheval), du blog du resto bio Marcel à Table. Le Bio vin solidaire clarifie la filière du bio en viticulture « Cette charte du Bio vin solidaire se veut  une garantie supplémentaire proposée au consommateur. Le produit est un vin bio obtenu sans produits de synthèse, insecticides, herbicides, et sans OGM. Le critère d’entrée dans la charte repose sur la dégustation à l’aveugle. L’objectif de la charte est donc de guider au mieux le consommateur entre les écueils et les méandres des différentes productions viticoles bio. Car le bio n ‘est pas en soi un critère d’excellence organoleptique.[…] » Via aquitaine.france3.fr VIDEO. Le marché du bio se démocratise en France et les prix baissent « Onze produits de marques connues comme les produits laitiers, l’huile, le café, le chocolat, le riz et les pâtes ont servi de test à France 2 […] » Via francetvinfo.fr Des fruits et légumes poussent sur le toit d’un supermarché bio à New York « Avant d’acheter leurs carottes bio, les New-Yorkais pourront les regarder pousser. La chaîne de supermarchés bio Whole Foods pousse son concept jusqu’au bout sur le toit de son nouvel espace de Brooklyn, à New York, qui a ouvert fin décembre. Une serre de près de 2 000 mètres carrés va permettre à l’enseigne de cultiver des fruits et légumes, qui seront revendus ensuite dans le magasin.[…] » Via lexpress.fr Montpellier, capitale mondiale du vin bio du 27 au 29 janvier 2014 « Motivés par la préservation de l’environnement, les Français sont de plus en plus nombreux à boire du vin bio, ou plutôt des nectars issus de raisins biologiques. Cette nouvelle offre tiendra salon à Montpellier, du 27 au 29 janvier, sous le nom « Millésime Bio ». Le rendez-vous est professionnel, mais il est un parfait indicateur de ce que consommeront les oenophiles demain, d’autant qu’il est international et représente les vignobles des quatre coins du monde […] » Via ladepeche.fr J’ai eu l’enfance la plus bio qu’on puisse imaginer, sans vaccins. « Les anti-vaccins devraient comprendre une chose: exposer sciemment son enfant à la maladie est cruel. Car, même sans complications, ces maladies ne sont pas une partie de plaisir. Je suis l’enfant d’une ayatollah du bio des années 1970. Je n’ai pas été vaccinée. Mon éducation a été gouvernée par des préceptes d’une draconienne salubrité: pas de sucre jusqu’à l’âge d’un an, lait maternel au-delà de la première année, légumes bio cultivés à la maison, lait cru, pas de GMS, pas d’additifs, pas d’aspartame. Ma mère avait recours à l’homéopathie, à l’aromathérapie, à l’ostéopathie; nous ingérions quotidiennement des suppléments de vitamine C et d’échinacea ainsi que de l’huile de foie de morue. J’ai beaucoup vécu au grand air ; j’ai grandi près d’une ferme dans le Lake District, en...

Lire…

Vin Bio : la France en bon élève

Vin Bio : la France en bon élève

« Le vin biologique en France : consommation et profil des consommateurs » Vin bio, vin sans sulfites, ou vin biodynamique, les caves se remplissent depuis plusieurs années de carafes dont les étiquettes vantent une qualité de culture, dans le respect de la Nature et des consommateurs. Devenu tendance et avec plusieurs reconversions en Bio de certains producteurs, le vin serait en plein développement en France, puisqu’en 2012, le vin biologique « représentait 10 % des ventes de produits alimentaires biologiques en France pour un chiffre d’affaires de 413 millions d’euros, soit une croissance de 15 % en un an » selon WinePaper. Riche de ce développement fort, la France serait, selon une étude récente, deuxième au rang mondial de la production de vins biologiques. Notons que depuis une vingtaine d’années, les producteurs et les réseaux de distribution permettent aux consommateurs de se fournir aisément et de trouver des élixirs de grande qualité sans forcément dépenser plus qu’un vin non biologique. Des salons professionnels de vins bio se déroulent aussi dans le monde, comme Millésime Bio, « le seul salon mondial consacré aux vins biologiques certifiés, et ouvert uniquement aux acheteurs professionnels« . Consommer du vin bio n’est donc plus un acte de revendication ou un comportement « bobo », consommer du vin biologique c’est aussi approuver et encourager le travail et les efforts de nombreux viticulteurs qui souhaitent offrir le meilleur et préserver tout l’environnement en même temps que la santé. L’étude réalisée par Ipsos sous l’initiative de Sudvinbio, intitulée « Le vin bio en France : consommation et profil des consommateurs« , révèle que  « 1 Français sur 3 consomme aujourd’hui des vins biologiques » et montre que le secteur se développe positivement, malgré un climat économique tendu et des « attaques » à coup de lois qui risquent de faire saigner les vignes (lire notre article à ce sujet « Quand le vin prend un coup dans l’aile« ). Pour mémoire, le CA 2012 (chiffre d’affaires) des vins biologiques en France s’élevait à 413 millions d’€ et a pris +15% en une année. Croissance stimulée par une production et une offre plus grande, ces chiffres montrent aussi la volonté des consommateurs et de tous les professionnels de revenir à des valeurs essentielles et naturelles. Bien que le vin nécessite d’être consommé avec modération et que son abus soit mauvais pour la santé, il n’empêche que même consommé en faible dose, chacun est en droit de réclamer des produits de qualité et respectueux pour la santé. Réalisée sur une panel de 2001 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 à 64 ans, l’étude taille le profil du consommateur actuel de vin biologique. L’étude signale que les consommateurs de vins sont prêts à « payer plus cher pour le...

Lire…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer